Lecture en cours
Accessibilité des transports en commun, ultimatum à l'ATAC de Rome

Accessibilité des transports en commun, ultimatum à l'ATAC de Rome

Accessibilité ATAC

Le 9.6.22, suite à la rencontre que nous proposaient les dirigeants de l'ATAC, nous avons exposé notre ultimatum sur l'accessibilité des transports en commun à Rome.

Égalité, objectif d'accessibilité

Égalité Onlus traite de diverses questions liées au développement durable (ODD). Avec une attention particulière à la protection des droits et à l'inclusion des personnes présentant divers handicaps et fragilités, sur le plan physique, neurologique, sensoriel mais aussi socio-économique. Et la volonté de faire entendre leurs besoins, à travers :

- la sensibilisation du public, dans les médias et réseaux sociaux, afin de diverses questions critiques. Premièrement architecturales, (1) les barrières culturelles et sociales qui entravent l'existence d'une grande communauté humaine,

- des actions juridiques, judiciaires et administratives, dans différents contextes, visant à assurer, par exemple, laassistance XNUMX/XNUMX jours, la fourniture et la garantie d'appareils et d'aides au handicap, (2) l'accessibilité aux lieux et aux services (3,4).

Métro de Rome, la catastrophe de l'ATAC

La grande communauté handicapés, personnes âgées, personnes fragiles, parents avec poussettes, touristes et usagers, plus généralement, sont furieux contre l'ATAC. La desserte des transports en commun à Rome est indécente, d'abord face à l'inaccessibilité systématique des stations de métro et de nombreux, voire trop nombreux bus.

Métro Rome a des problèmes structurels, la plupart des gares n'ont pas d'ascenseurs qui sont le seul moyen de rendre ce service accessible. Les monte-escaliers - incapables d'accueillir les fauteuils roulants électriques modernes ainsi que souvent en panne - sont l'emblème de la discrimination.

Discrimination, apartheid

Handicapées ils sont souvent invisibles, dans de nombreux cas de personnes qui - en raison d'une maladie, d'une intervention chirurgicale, etc. - sont incapables de s'attaquer à un escalier raide. Les personnes qui, plutôt que de devoir s'exposer sur le "piédestal" des monte-escaliers, après avoir attendu l'arrivée d'un opérateur (qui peut être de l'autre côté du métro, par exemple Circus Maximus), abandonnent les transports en commun.

Le régime de apartheid il est complété par la panne systématique, ou en tout cas la désactivation des quelques remontées disponibles. Imprévisible, s'étendant souvent sur plusieurs arrêts sur la même ligne et se poursuivant pendant des semaines et des mois consécutifs. Le métro pour ceux qui ne marchent pas ou qui ont des difficultés est une utopie et un cauchemar sur lequel on ne peut pas compter. (5) Et le Procureur de la République de Rome, au lieu d'enquêter, se couvre.

Ultimatum

La révolution accessible est sur nous. Il suffit de comprendre si ATAC SpA et son actionnaire unique, la municipalité de Rome, souhaitent en faire partie activement ou sont obligés de procéder aux ajustements nécessaires. La saison des excuses et des tentatives ignobles de responsabilisation des sous-traitants est révolue. C'est assez!

Nos demandes

ATAC aujourd'hui, il est appelé à décider. Nous demandons un engagement écrit et un chrono-programme des travaux à réaliser dans des délais péremptoires, sans conditions.

1) Ascenseurs, à installer dans tous les arrêts métropolitains de Roma Capitale, en nombre suffisant pour permettre la continuité absolue d'un service accessible.

2) Entretien programmé, à effectuer la nuit. Avec garantie de transport alternatif pour les personnes handicapées, par le biais de bons de taxi.

3) Autobus. Tous les bus en service doivent disposer d'une plate-forme fonctionnelle, à vérifier avant que tout véhicule ne quitte le dépôt.

4) Déficience visuelle. Il est urgent de compléter les parcours tactiles des services pour les malvoyants, d'activer le service d'assistance sur les lignes de métro et d'assurer l'avertissement sonore des noms des arrêts dans les bus.

Neurones AAA recherchés

Participation à la réunion dit par l'écrivain, usager handicapé obstiné des transports en commun, a permis d'éprouver deux obstacles emblématiques du désastre infini de l'ATAC :

- Gare Termini. Un génie (du crime) a introduit une lourde porte coupe-feu dont l'ouverture nécessite une force herculéenne, pour (ne) pas permettre l'accès à l'ascenseur du niveau -2, sur la ligne B,

Accessibilité ATAC gare Termini

- Gare de San Giovanni. Les usagers qui ont l'intention d'accéder à la ligne C depuis la ligne A doivent faire face à un escalator raide et long. Sans ascenseurs ni monte-escaliers, nous devons compter sur la solidarité humaine.

Voir aussi
La gare de Roma Ostiense à nouveau accessible

Accessibilité souterraine ATAC Rome ligne C

C'est assez!

Dario Dongo

Notes

(1) Albertina Pretto. Villes historiques, problèmes d'accessibilité en Italie, Égalité, 27.3.21

(2) Dario Dongo. Garantie sur les aides aux personnes handicapées, l'Antitrust affirme le droit à une assistance immédiate, Égalité, 27.7.20

(3) Dario Dongo. Gênes, après le pont, les barrières architecturales. Appel au maire et plainte à l'AMT, Égalité, 3.8.20

(4) Dario Dongo. Handicapé. Inaccessibilité métropolitaine Rome, encore une autre plainte au bureau du procureur, Égalité, 24.7.20

(5) Dario Dongo. Rome, Gênes, Italie. Transports publics, handicap et discrimination. Égalité, 6.12.21

+ afficher les articles

Dario Dongo, avocat et journaliste, docteur en droit alimentaire international, fondateur de WIISE (FARE - GIFT - Food Times) et Égalité.

© 2019 Égalité Onlus,
Organisation à but non lucratif
Lungotevere de Pietra Papa 111
00146 Rome
Code des impôts 96411760588
  Creative Commons License
Égalité est sous licence Creative Commons Attribution - Non commercial - Pas d'œuvres dérivées 4.0 International
Scroll To Top
Translate »