Now Reading
Assistance en matière de dispositifs d’aide aux personnes handicapées, appel à l’Antitrust

Assistance en matière de dispositifs d’aide aux personnes handicapées, appel à l’Antitrust

Égalité – également au service de Disability Pride Italia – a présenté un premier appel à l’Autorité de la concurrence (AGCM, Antitrust) le 15.4.19. Afin de dénoncer les graves insuffisances d’un service après-vente absent ou tardif en ce qui concerne les dispositifs d’aide pour handicapés mis en place par la société Sapio Life Srl, qui opère dans le secteur de la santé en tant que partenaire du Système Sanitaire National (SSN). L’affaire concerne l’absence de remplacement et de réparation de produits sous garantie constituant des dispositifs médicaux indispensables. Dans ce cas précis, un moteur électrique pour fauteuil roulant (dont la fonction équivaut à celle d’un fauteuil roulant électrique) et un coussin anti-escarres pour fauteuil roulant.

L’action a pour objectif d’obtenir de la part de l’Autorité antitrust l’affirmation d’un principe de droit. Le code de la consommation régit en effet la garantie légale sur les biens de consommation en prévoyant que, en cas de défaut de conformité, c’est le vendeur qui est responsable envers le consommateur.

Si le défaut initial survient dans les deux ans suivant la livraison de la marchandise et qu’il est rapidement signalé, le consommateur a le droit inaliénable de demander et d’obtenir, sans frais et à son choix, la réparation ou le remplacement du produit par un produit similaire.

Les réparations ou les remplacements doivent être effectués dans un délai raisonnable à compter de la demande et ne doivent en aucun cas porter préjudice au consommateur, compte tenu de la nature du produit et du but pour lequel le produit a été acquis. Les dispositifs d’aide médicale fondamentale étant essentiels à la garantie de la santé – ainsi que les droits à l’accessibilité, à la vie autonome et à la mobilité individuelle – d’un consommateur particulièrement faible, il est essentiel de clarifier l’obligation pour le vendeur de procéder à la réparation ou au remplacement dans les plus brefs délais, au plus tard 24/48 heures. On n’attend plus que la décision de l’autorité de garantie.

(Dario Dongo)

See Also

Notes

(1) décret législatif 206/05, articles 128 à 135

+ posts
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

CAPTCHA


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Égalité Onlus,
no-profit Organization
Lungotevere di Pietra Papa 111
00146 Roma
Codice Fiscale 96411760588
  Licenza Creative Commons
Égalité è distribuito con Licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale - Non opere derivate 4.0 Internazionale
Scroll To Top