Mission Sénégal

 

 

Mission Sénégal ! La première mission officielle d'Égalité a eu lieu à Dakar, capitale du Sénégal, du 12 au 18.7.19. (1) L'opportunité nous a été offerte par l'ami fraternel Pape, Cheikh Ahmed Tidiane Gueye, membre d'Égalité ainsi que fondateur et président de l'association locale Fierté de l'handicap. Grâce à Pape - et à l'enthousiasme général qu'il a su susciter dans la société civile, nous avons organisé la première Handicap Pride Sénégal. A Dakar, le 14.7.19/XNUMX/XNUMX.

Ma situation, ma force !
Sama Lago, Sama Dole !
(wolof)

Le Sénégal, la mission et les ambassadeurs d'Égalité

le premier Handicap Pride Sénégal on s'en souviendra comme d'un joyeux défilé de rue par un matin ensoleillé de juillet. Des centaines de personnes souriantes, au son des fanfares, ont défilé depuis le siège de la télévision d'État (Radiodiffusion Télévision Sénégalaise, RTS) à la Place de l'Obélisque. commémorant l'indépendance de la France (MCMLX, 1960). Unis et pacifiques mais déterminés à demander de l'attention aux nombreuses situations de désavantage (physique, neurologique ou sensoriel) auxquelles il manque encore une réponse appropriée, sur le plan public et privé.

Le handicap c'est une grande ressource pour la communauté, une expérience unique qui forge ses vassaux aux valeurs authentiques de la vie et de l'esprit. Elle doit donc être comprise comme une occasion de grande humanité et de respect, dans toute société qui entend se proclamer civile. Et c'est précisément le niveau d'inclusion, la capacité à accueillir des enfants et des frères et sœurs défavorisés pour offrir ce paramètre de civilisation qu'aucune œuvre monumentale ou performance économique ne pourra jamais égaler.

Handicapées il n'y a pas de pénurie, au Sénégal comme dans n'importe quel autre pays. En effet, elles sont nombreuses et variées, avec une prévalence ici de pathologies sans diagnostic ni traitement. Auxquels s'ajoutent les problèmes les plus récurrents dans l'univers mondial. Les barrières culturelles, physiques et architecturales, l'inaccessibilité des services essentiels. D'abord des transports, de plus en plus indispensables dans un pays où la vie se concentre entre de très grandes villes - Dakar (3,5 millions d'habitants sur 84 km2), Pikine (1,2 million sur 95 km2), Touba (2 millions) et la campagne aux rares routes asphaltées.

Les graves inégalités politiques des revenus et de la santé - à des années-lumière des modèles vertueux de État providence d'origine socialiste, en vigueur en Chine comme en Europe - comportent l'inconvénient supplémentaire de devoir faire face à de lourds coûts d'aides (fauteuils roulants, prothèses, béquilles, unités posturales) et de soins. L'assistance aux handicapés est confiée aux familles et aux amis, là où l'amour abonde mais où les ressources sont rares. Dans un pays où la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté. Et la discrimination sociale est inexorablement consommée.

Nos projets

Égalité, avec l'aide de la Fierté de l'Handicap, il s'apprête à organiser un laboratoire à Dakar où il pourra produire fauteuils roulants "intelligents" avec roues larges et moteur électrique sur motorisé, adapté aux besoins des personnes handicapées au Sénégal. Basé sur des projets et des technologies Made in Italy, au second semestre 2020. Nous collectons actuellement des fonds pour financer ce projet et la production d'un certain nombre de chaises avec des moteurs qui peuvent améliorer la fortune des très nombreux nécessiteux. Un projet de construction de prothèses suivra ultérieurement,

- il est également indispensable d'organiser un centre de réhabilitation, à Dakar dans un premier temps et ensuite aussi dans les autres villes, en collaboration et synergie avec des structures similaires dans d'autres pays, éventuellement aussi en Chine. Afin de pouvoir offrir une analyse et un diagnostic gratuits, une assistance médicale déjà en phase pédiatrique.
Outre les programmes de réadaptation destinés à différentes catégories de personnes handicapées,

- La Fierté de l'Handicap entend également favoriser l'accessibilité des écoles et l'inclusion des élèves handicapés à tous les niveaux d'enseignement. Il s'agit de sensibiliser le personnel scolaire mais aussi de lever les barrières architecturales et d'organiser les transports en commun pour les écoliers à mobilité réduite.

(Dario Dongo)

Notes

(1) La mission a été entièrement financée par Wiise (Idées et initiatives réalisables pour une économie durable) Srl société de prestations